À proximité

Villes et lieux en Toscane en moins d'une heure de route

Pour les enfants et les adolescents, nous conseillons:

Musée d’Histoire Naturelle de la Chartreuse de Calci: le musée héberge une des plus grandes  galerie d’Europe de cétacées, avec des squelettes complets  de baleines, située dans une suggestive mansarde de l’ex-monastère depuis lequel on a une vue sur le territoire alentour.

Collodi, Le Parc de Pinocchio, La Villa Garzoni et la Maison Butterfly.   A Collodi se trouvent: le Jardin Collodi, inspiré au libre homonyme de Carlo Collodi et La Maison Butterfly, une serre réchauffée où des centaines de papillons originaires de des régions tropicales et équatoriales  volent librement; Le jardin de la Villa Garzoni, espace vert imposant du XVIII ième siècle, riche en fontaines, statues et d’eau.

Le Jardin zoologique de Pistoia est un parc qui s’étend sur  sept hectares et comprend  à peu près 400 animaux. Des activités récréatives sont organisées, comme le goûter pour les animaux avec l’équipe du parc (activité gratuite) proposée aux grands comme aux petits!

Le Parc Préhistorique des dinosaures à Peccioli offre une reconstitution de dinosaues grandeur nature, une occasion pour  une promenade agréable et un voyage à reculons dans le passé, et pour passer une journée sans soucis entre nature et préhistoire.


Vinci, terre de Léonard (3 km)

Le Musée de Léonard est à visiter. Il abrite une section consacrée aux études d’optique et  un vaste ensemble de maquettes en bois des machines léonardesques à l’intérieur du Château Dei Conti Guidi, le Museo Idéal de Léonard de Vinci et la Bibliothèque Léonardiennne

Une merveilleuse promenade mène de Vinci à la maison natale de Léonard à Anchiano et de là, si tel est votre souhait, encore au-delà parmi les très beaux panoramas sur les oliviers et chênes millénaires…


Le Montalbano (3 km)

Qui désire effectuer de courts déplacements en voiture, et peut-être s’aventurer dans une ballade en VTT, ou faire une randonnée à cheval, pourra découvrir les petites villes et les bourgs aux environs de notre Agrotourisme.

La zone protégée  du  Montalbano s’étend sur 16 000 hectares au nord de la commune de Vinci et embrasse des paysages variés et d’intérêt remarquable (botanique, géologique, anthropologique et photographique).

En parcourant les nombreux sentiers pédestres de la zone, on rencontre des oliveraies, des vignobles, des garrigues, des bois de châtaigniers, de chênes et de vieilles habitations paysannes. L’excursion le long de la Route Verte (Strada Verde) est conseillée. La Route Verte relie Vinci à la Maison Natale de Léonard.


Cerreto Guidi (5 km)

La Villa Medicea  est à visiter. Elle fut voulue par Cosimo I dei Medici en 1556 comme résidence de campagne et de chasse laquelle, aujourd’hui, abrite le Musée historique de la chasse et du Territoire.

Le Musée de la Mémoire Locale, tout aussi intéressant, héberge des témoignages sur des activités traditionnelles du territoire et de l’histoire locale.


Réserve Naturelle du Marécage de Fucecchio (10 km)

Le Marécage de Fucecchio constitue le plus grand marécage interne italien avec une extension d’à peu près  200 hectares. Différents itinéraires sont possibles, parcours à pied ou en VTT pour l’observation naturaliste et des oiseaux migrateurs.

L’itinéraire «Le Morette» est recommandé (accès libre) ainsi que celui «Righetti» (accessible uniquement par visite guidées).


PISTOIA (24 km)

Piazza del Duomo est le coeur de la ville et le siège des monuments les plus importants: le Palazzo Pretorio, le Baptistère et la Cathédrale de San Zeno.
Le Palazzo Pretorio  a été le siège du tribunal et préserve des fresques et l'histoire séculaire de Pistoia; le Baptistère de San Giovanni in Corte est un bâtiment octogonal en marbre blanc de Carrare et marbre vert Prato; la cathédrale de San Zeno est une merveille de l'art roman, avec chevauchement architectural et artistique des périodes successives.
A l'intérieur, l' Autel d'argent de San Jacopo réalisé, entre 1287 et 1456. Le Museo Civico, qui est l'histoire artistique de la ville entière.


PRATO (à 33 km)

Le Duomo di Prato est dédié à Saint-Étienne, construite dans le style roman au XIIe et XIIIe siècles et agrandi au XIVe siècle. avec l'ajout de la croisière gothique. Le Museo dell'Opera del Duomo conserve des œuvres importantes et  se trouve dans le Palazzo Vescovile, un batiment médiéval, près de la cathédrale. Piazza del Comune avec le centre une copie de la Fontaine de Bacchus; l'original est dans le hall de la mairie. Sur la place se trouve le Palazzo Pretorio du siècle. XIII-XIV, à l'intérieur il y a la siège de la Galerie municipale. Le Château de l'empereur, un imposant bâtiment avec une forme carrée construite par Frédéric II entre 1237 et 1248. Le musée du textile, situé dans les chambres restaurées de l'ancien élagage Campolmi, dans l'enceinte médiévale de la ville. Le Musée Luigi Pecci d'art contemporain, situé dans le sud-est de la ville.


CERTALDE  (34 km)

Célèbre pour avoir été le village natal de Giovanni Boccace; nous vous conseillons vivement de visiter Le Vieux Certalde (Certaldo Alto),  exemple extraordinaire de bourg médiéval encore bien conservé, le Palais Pretorio et la Maison de Boccace.


FIRENZE  (a 38 km)

Florence conserve un patrimoine artistique  exceptionnel, splendide témoignage de sa civilisation séculaire. C’est à Florence que vécurent Cimabue et Giotto, pére de la peinture italienne; Arnolfo et Andrea Pisano, rénovateurs de l’architecture et de la sculture; Brunelleschi, Donatello et Masaccio, initiateurs de la Renaissance; Ghilberti et les frères Della Robbia; Filippo Lippi et L’Angelico; Botticelli et Paolo Uccello, et les génies universels tels que Léonard et Michelange.

Leurs œuvres, avec celles de d’autres nombreuses générations d’artistes, jusqu’aux maîtres de notre siècle, sono rassemblées dans les nombreux musées de la ville: Les Offices avec la pinacothèque la plus sélective du monde, La Galerie Palatine, avec des peintures des «siècles d’or»; Le Bargello avec des sculptures de la Renaissance; Le Musée de Saint Marc, avec des œuvres de L’Angelico; L’Académie, les Chapelles Médicéennes et la Maison Buonarroti avec des scultures de Michelange; les Musées Bardini, Home, Stibbert, Romano, Corsini, La Gallerie d’Art moderne, Le Musée de l’OEuvre  du Dôme, des Argents et des Pierres Précieuses.

De remarquables monuments  soulignent les étapes de la civilisation artistique de Florence/ le Baptistère avec ses mosaïques; le Dôme avec ses sculptures; les églises médiévales avec les séries de fresques; les palais publics et privés – Palazzo  Vecchio, palazzo Pitti, Palazzo Medici-Riccardi, Palazzo Davanzati; les monastères et les cloîtres; les couvents et les cénacles; la Chartreuse. La civilisation des Etrusques est richement documentée au Musée Archéologique.


LUCCA  (48 km)

Pour qui désirent visiter cette ville, nous conseillons vivement le parcours sur les mûrs antiques (à pied ou à bicyclette qui se louent dans différents endroits autour des vieux mûrs), ou bien de monter sur la Tour Guinigi ou encore sur la plus haute Tour des Heures. Depuis ces deux endroits, l’on peut admirer un splendide panorama sur les toits de cette petite ville toscane, un regard d’ensemble qui permet d’en apprécier la beauté et l’harmonie tout en retrouvant la même structure urbanistique voulue par les Romains.

Une autre destination obligée est celle de la Place de l’Amphithéâtre, singulière et unique en son genre. La visite de l’Eglise de San Michele dite aussi du Foro,  est conseillée. Cette dernière s’élève sur le lieu où il y avait le centre de la vieille Lucques. Les deux axes principaux, Via Fillungo et Via San Paolino, aujourd’hui voies de shopping et de socialisation, calquent les  décumanus romains. Il faut également se rendre au Dôme de Lucques, les églises de San Michele et San Frediano et le Musée National de La Villa Mansi. Lucques est une ville accueillante, tranquille, avec une excellente gastronomie et des alentours caractérisés par une nature incontaminée.


SAN GIMIGNANO (a 48 km)

San Gimignano est certainement à considérer  parmi les bourgs médiévaux les plus célèbres et les plus connus  de la Toscane, inscrit au patrimoine mondial de l’humanité  à l’UNESCO grâce à l’architecture médiévale caractéristique de son centre historique. Le site de San Gimignano, malgré quelques retouches des  XIX et XX ièmes siècles, est en grande partie intact dans son aspect des XIII et XIV siècles. C’est l’un des meilleurs exemples en Europe d’organisation urbaine de la période des Communes.

San Gimignano est célèbre surtout pour ces 16 tours médiévales qui  pointent encore au-dessus de son panorama, lesquelles lui ont valu le surnom de Manhattan du Moyen Âge.

Il ne faut également pas oublier le Musée de la Torture détaillé et équipé.


PISA (a 60 km)

Pise, la ville de Galilée (Galileo Galilei)  vante une histoire millénaire dont la période de plus grande splendeur  se situe à l’époque des Républiques de la Marine. Remarquée dans le monde entier pour sa «Tour Penchée», monument extraordinaire qui exalte la quadrilogie de la place du Dôme (Tour Penchée, Dôme de Santa maria Assunta, Baptistère de Saint Jean et le Cimetière Monumental) déclarée Patrimoine de l’Humanité à l’UNESCO en 1987 et rebaptisée par Gabriele d’Annunzio «Place des Miracles».

«Les erreurs sont nécessaires, utiles comme le pain, et souvent, même belles: par examples la Tour de Pise» Gianni Rodari

L’on peut aussi  admirer  la Place des Chevaliers avec le Palais de l’Horloge et la célèbre «Tour de la Faim», le Palais de la Caravane et l’église de Saint Stéphane des Chevaliers. L’on se doit une visite au vieux quartier de Borgo Stretto et une indispensable promenade le long des quais de l’Arno de la ville de Pise lesquels sont spectaculaires de jour, très suggestifs au coucher du soleil et fourmillants de vie le soir. Ils complètent un tableau fascinant, riche de vie et d’histoire.

Il ne faut surtout pas rater «La Luminara di San Ranieri» pour son ambiance unique et pittoresque. C’est une fête citadine qui se déroule à Pise le 16 juin de chaque année en soirée, la veille de San Ranieri, protecteur de la ville.


VOLTERRA  (61 km)

La ville, célèbre pour l’extraction et le travail de l’albâtre, conserve un remarquable centre historique d’origine étrusque avec des vestiges romains et des constructions médiévales tels que la Cathédrale et le Palais dei Priori sur la place homonyme, cœur de la ville.

Fêtes et manifestations folkloriques à Volterre:

  • tournoi de tir à l’ ancienne arbalète (le dimanche précédent le 02 juin  tous les ans)
  • reconstitution historique «Volterre  A.D. 1398», durant le troisième et le quatrième dimanche d’août, reconstitution historique médiévale.
  • Jeu des  formes de fromages de Volterre (Palio dei caci volterrani), le dernier dimanche d’octobre. Le jeu consiste en une compétition pendant laquelle une rue de la ville doit être parcourue en faisant rouler de petites formes de fromage de Volterre. Manifestations en costumes d’époque.

VIAREGGIO (71 km)

Viareggio est connue, outre que localité balnéaire, pour son Corso fleuri (Carnevale), inauguré en 1873, avec ses majestueux chars allégoriques en papier mâché qui défilent le long de la Promenade au bord de mer («Passeggiata a mare»).

Viareggio est aussi un lieu de culture où l’on peut admirer,  en particulier, de beaux édifices Liberty qui longent le littoral. La Promenade  est la vitrine de Viareggio: une grande avenue de plus de 3 km qui longe la mer décoré par  des architectures  liberty, à partir de la Plage Privée Baleine 5 Bano Balena)  jusqu’au Café Marguerite, où Giacomo Puccini aimait s’asseoir.


SIENA  (a 81 km)

Connue dans le monde entier pour sa célèbre Course de chevaux en costumes d’époque, Palio, course de chevaux à cru qui se déroule le 02 juillet et le 16 août tous les ans. Le cœur de la ville est la Piazza del Campo, où se court IL Palio, et sur laquelle dominent  le Palais Public, siège de l’administration  et la Tour del Mangia de laquelle l’on peut profiter d’une  splendide vue de toute la ville.

Le centre historique, à la planification typiquement médiévale, a été déclaré  par l’UNESCO en 1995 patrimoine mondial de l’humanité.